Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 17:51

 

groupe 1 sortie 21 mai-copie-1

 

Quelle belle journée, aprés cette période de refroidissement  !

 

Si la récolte n'a pas été trés fructueuse en quantité, climatologie oblige, le nombre de plantes différentes  a dépassé la vingtaine.

Amusons nous à les énumérer, car beaucoup de nouveaux cueilleurs et cueilleuses ont pu toucher du doigt la diversité des plantes sauvages comestibles.

 

Rumex, aillère, vesce , gesse, amarante, mâche sauvage, laitue vivace, salsifis sauvage, roquette, coquelicot, chénopode, bourse à pasteur, trèfle blanc, laiteron, calament, oxalis, sisymbre officinal, véronique de perse et véronique à feuille de lierre, pimprenelle, lunaire , mauve, crépi, pissenlit,chardon Marie, bourrache, silène,alysson

 

Soit 29 variétés!

 

Toutes ces plantes n'étaient pas utilisables aujourd'hui car en fleurs et les feuilles sont alors un peu dures en salade, comme la cousteline, la laitue vivace,la mâche.

 

Nous avons pu échanger des recettes, ce qui rappelons-le,est  un des buts de l'association:cueillir pour cuisiner!

 

Le crespeou:

Faire trois omelettes avec trois sortes de plantes différentes.

Les empiler l'une sur l'autre.

Mettre au four  une dizaine de minutes à four moyen pour bien lier les trois omelettes.

Servir avec un coulis de tomates.

 

Françoise nous a rappelé que le calament parfume délicieusement un flan ou une ratatouille d'aubergine.

 

Son plat préféré est aussi le plat de pâtes agrémentés de pissenlits hâché revenus avec des oignons et rehaussés par du zeste d'orange.

 

A propos de Françoise, nous la félicitons pour la venue de son dernier petit fils, Gabriel, qui est venu au monde ce même jeudi 20 Mai .3,8 kg et 51 cm on peut dire que c'est une belle plante!

 

Nous avons terminé la journée par la dégustation de petits fromages de la montagnette, accompagnés par du sirop de thym et de sureau, ainsi que des petits gâteaux aux amandes et au citron confectionnés par Anne-Marie.

 

A bientôt , vendredi 11 Juin.

 

Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 21:58

groupe 1

 

Quatorze participants pour cette cueillette,aux lônes d'Aramon.

 

Le temps était à la pluie mais les gouttes intermittentes n'ont pas ralenti l'ardeur de nos cueilleurs et cueilleuses.

 

Françoise nous a engagés à enjoliver et à parfumer nos salades de pétales de fleurs ou de fleurs entières:myosotis, vesce nigra, trèfle rouge, pâquerette, calament, fausse roquette, pissenlit.

 

Une bonne idée pour agrémenter une soupe verte:Ajouter au dernier moment , dans la soupe chaude, des boutons de pâquerettes.Les fleurs vont s'ouvrir et ce sera du plus bel effet.

 

Sur une polenta , des fleurs sont aussi les bienvenues.

 

Les fleurs de pissenlit sont aussi excellentes , associées à du zeste d'orange, pour relever des pâtes.

Introduites dans une moitié de camembert ,passé rapidement au four, les fleurs de pissenlits exhalent un parfum subtil et un goût inimitable.

 

Nous avons rencontré de l'armoise. Aussitôt Françoise nous rappelle la recette du poisson à l'armoise:

 

Remplir une poêle avec des fagots d'armoise.Mettre de l'eau à moitié.

Placer le poisson de votre choix. Mettre un couvercle et cuire ainsi à la vapeur.

En général deux  minutes suffisent , en laissant couvert dix minutes pour terminer la cuisson.

 

 

 

Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 17:13

Aujourd'hui peu de participants.

Anne -Marie et Mary accueillent deux courageux et trois courageuses.

Le temps est cependant correct.

 

Nous décidons de nous rendre au lieu dit Les carrières.

 

Nous suivons un chemin montueux , trés agréable .

 

Nous récoltons des raiponces , salades reconnaissables à la forme de leurs racines en forme de petit radis.

 

Nous ramassons aussi des asperges sauvages qui commencent à peine.Le froid de ce début de printemps en est la cause.

 

J'ai la chance de voir un silène des collines, dont la fleur sera mauve et non blanc comme le silène enflé.

 

Nous revenons sur nos pas puis nous allons à Boulbon ramasser des nombrils de vénus,  des laiterons et des brocolis sauvages.

 

Rentrés à l'abbaye , nous dégustons de délicieuse croquettes à la bette sauvage faites par Anne -marie  accompagnés d'une soupe préparée par Mary, à base de bouillon de viande additionné de plantain lancéolé.Les deux plats s'accordaient parfaitement.

 

Nous parlons musique  et prenant date pour le concert de Jean-Paul Joly et sa chorale le 30 Avril au théâtre des carmes à Avignon.

 

Elisabeth a rappelé  à nos mémoires les brassados de notre enfance.Elle nous a mis l'eau à la bouche et nous en a proposés plus tard chez elle.

 

Lire la recette que je vous propose par ailleurs.

 

Pour une fois pas d'aquarelle!

 

frigolet 25.02 029

 

Je ne résiste pas au plaisir de vous montre le si joli rouge gorge que nous avons rencontré lors d'une de nos sorties précédentes.Il était juché sur une des pancartes de notre jardin de l'abbaye!

 

Au 30 Avril!

 

Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 14:28

groupe2

Rendez-vous devant l'abbaye


Aujourd'hui beaucoup de nouvelles cueilleuses et nouveaux cueilleurs.
Certains viennent de la proximité comme Graveson mais deux habitants de Miramas n'ont pas hésité à se déplacer.
Le froid sec a ralenti les ardeurs des plus anciens .

Nous nous contentons alors de rester aux alentours de l'abbaye à la recherche de la laitue vivace .
Le petit vallon juste derrière la citerne nous offre, grâce à son humidité permanente, un choix de stellaire, pissenlit luisant, silène ,mauve, crépi sancta, quelques beaux specimens d'arrucat et surtout de la raiponce assez difficile à dénicher.

Nous trouvons évidemment du calament, cette petite plante aromatique à l'oderur de menthe . A ce propos Anne-Marie nous rappelle qu'une gelée de calament est excellente pour accompagner bien des plats et gâteaux.Il suffit de procéder comme pour un sirop puis de mettre un peu d'agar-agar pour faire prendre le sirop en gelée.

Anne -Marie n'est pas en reste de  tuyaux culinaires puisqu'elle me glisse à l'oreille que des petites tranches de parmesan trempées dans le miel de châtaigner est un régal en apéritif.
Elle propose aussi un beurre de cressonnette:
Beurre, huile d'olive,sel ,poivre, un bon peu de cressonnette.Le tout passé au mixer

Le retour à l'hôtellerie nous permet de nous mettre à l'abri d'un petit mistral pénétrant et de bénéficier d'un vin chaud préâré par Anne -Marie.
Nous dégustons aussi un gratin aux orties préparé par Françoise (voir recette)

 

Les aquarelles vont bon train avec des explications toujours bienvenues de Françoise.
Son maître mot:On doit pouvoir reconnaître  la plante.L'aspect artistique vient en second (Mais l'un n'empêche pas l'autre!).

Aprés s'être souhaité un bon Noël nous nous donnons rendez-vous au jeudi 14 Janvier 2010.

Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 17:39



Vue de l'abbaye de Frigolet pendant le ramassge des laitues vivaces



Toujours de nouvelles têtes!Nous sommes ravis d'accueillir de nouveaux cueilleurs et cueilleuses.

Françoise nous propose de rester sur le site de Frigolet.
Effectivement nous découvrons beaucoup de laitue vivace et chacun en remplit son panier en prenant bien garde de laisser les racines et quelques feuilles pour la repousse.
Quelques laiterons montrent aussi le bout de leur nez, traqués par Isabelle, la spécialiste.
Nous ramassons aussi le crépi sancta, caractérisé notamment par ses mucrons (voir ce mot au vocabulaire ).A côté de l'abbaye, ce crépi porte bien son nom.Il paraitrait qu'il a été ramené sous les semelles des pélerins de Compostelle et on le trouve effectivement souvent au bord des chemins piétinés.

Nous allons jusqu'à l'intersection avec la route de Boulbon où un champ nous permet de trouver quelques coustelines.
En chemin sur le bord d'un ravin Françoise nous fait remarquer quelques plants de badasson, au grand ravissement de Michel ,dont le groupe de musique folk, auquel il appartient, porte ce nom , et qui n'en avait jamais rencontré.
Ce sera notre plante du jour.(Voir l'article)

Le temps est beau, au moins 18° et nous rentrons à l'hôtellerie pour une collation.
Nous dégustons une excellente soupe au sénevé et roquette confectionné par Anne-Marie(voir la recette) ainsi qu'un gâteau aux arbouses préparé par Marguerite.

L'atelier d'aquarelle bat alors son plein tout en échangeant encore des recettes .Françoise nous fait admirer ses aquarelles de plantes ,agrémentées de la recette écrite en gothique.(Voir la galerie de tableau)

Nous nous quittons à 18h .

A Jeudi 17 décembre pour la dernière cueillette de l'année 2009.

 
Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 20:47
Aujourd'hui beaucoup de nouveaux ont rejoint l'Abbaye de Frigolet pour la sortie du jour.

Anne -Marie nous propose d'aller sur la rive gauche du rhône au barrage de Vallabrègues.
Le site est agréable avec un joli petit port .

Nous prospectons et nous découvrons de trés nombreuses plantes :
Laitue de saint-Joseph, plantain corne de cerf, pimprenelle, cousteline, porcelle, chicorée à la bûche, choux sauvage, mauve, laiteron,roquette.

Françoise nous rappelle que dans l'association nous ramassons en pensant à manger notre récolte et que nous ne mettons pas l'accent sur le côté botaniste.Le but est de continuer à transmettre les connaissances de nos grands-mères qui allaient cueillir les plantes pour nourrir leur famille.

Pour illustrer son propos nous échangeons des recettes:

1-Fromage blanc à la pimprenelle.
Mélanger des feuiles de pimprenelle ciselées avec des fines herbes (ou des oignons doux) à du fromage blanc.
C'est excellent pour rehausser une viande blanche comme un filet de dinde par exemple.

2-Bavarois à la pimprenelle:
Avec de l'agar- agar confectionner un bavarois en ciselant des feuilles de pimprenelle.

3-Choucroute sauvage:
Dans une terrine alterner des feuilles hachées de choux sauvage avec du sel .Quand la terrine est remplie compléter avec de l'eau bien vinaigrée.Mettre à fermenter dix jours dans un local à l'abri de la lumière.

4-Nombril de vénus à la sardine:
Nous avions vu que l'on pouvait farcir les nombrils avec de la tapenade mais toute autre préparation convient.

La dégustation du jour se fait  avec une terrine verte (voir recette dans sa rubrique) et avec des nombrils de vénus à la sardine!
Garnir les nombrils de vénus d'un mélange de sardines écrasées avec fromage blanc, oignon, ail, qq olives hachées et estragon.

Prochaine sortie le vendredi 27 Novembre .
Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 09:33

Douze participants au départ de Saint-Michel de Frigolet.

Coaché par Anne –Marie nous nous répartissons en plusieurs voitures, covoiturage oblige, et nous nous dirigeons vers l’entrée de Boulbon.

La pluie de ces derniers jours nous permet d’observer plusieurs variétés de salades :

Le laiteron ,  la laitue pérenne qui se distingue de la précédente plante par ses tiges plus violacées.

Le silène enflé, le brocolis sauvage , le rumex .

La cousteline, qualifiée par Florence de caviar des salades, et de salade du mazet par Anne –Marie, reconnaissable souvent à ses tiges sèches portant des cupules ,semblable à des flûtes de champagne, qui sont le résidus en automne des petites fleurs jaunes de l’année d’avant.

Et puis la plante qui sera notre plante du jour, le nombril de vénus.

 

Nous rentrons à notre base, l’abbaye de Saint-Michel de Frigolet, où nous attend de délicieux gnocchis aux herbes , préparés par Françoise, voir la recette, et des tisanes de calament et de thym.

 

Les dessins à l’aquarelle vont bon train, avec une superbe chicorée sauvage, dessinées par Yves et par Jean-Paul , dont je vous régalerais plus tard dans notre galerie de peinture.

Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:05

Sortie du 24 septembre : Rendez-vous sur le terrain près de  l’éleveur de chèvres à Barbentane, où nous avons repéré mauve (voir recette du sirop à la mauve plus loin), chénopode, roquette, toutes premières cressonnettes, et d’autres salades, notamment le rumex, l'oseille sauvage ,ou patience  violon (à cause des ses feuilles en forme de violon), dont les petites feuilles prés du collet sont délicieuses en salade , les autres pouvant être cuites.Voir la photographie.



Rumex

Nous avons aussi pu remarquer beaucoup de calament,plante aromatique à l'odeur si prenante, qui soigne le hoquet et est donc une bonne plante pour la digestion.Une participante à la sortie nous a fait remarquer que sa maman l'appelait la menthe du serpent.
Cette plante est idéale pour parfumer un taboulé.

Nous avons poursuivi nos recherches de plantes sans beaucoup de succés jusqu'à ce que l'on trouve de pleines plaques de pourpiers sous des oliviers.
Chacun en fit une abondante récolte.

Le pourpier, avec ses tiges tentaculaires et rampantes et ses  feuilles , craquantes , au goût acidulé,  est une plante  riche en oméga 3 , vitamine A et C , calcium , fer , sodium , potassium et magnésium.Elle est d’autre part un excellent anti-oxydant et constitue un des éléments de base de l’alimentation crétoise. . Avec un râpé de betterave rouge, arrosée de citrons, c’est un délice.

Pour ma part j'en ai fait un excellent gratin avec des oeufs et de la crème fraîche, en remplacement des épinards . Le pourpier serait originaire de l’Ouest de l’Asie et fut cultivé par les romains et les arabes.

On dit que Mahomet , ayant une plaie au pied , marcha sur du pourpier et fut guéri par son suc. C’est donc une plante béni pour les musulmans.

 


Une fois rentrés à l'abbaye nous dégustons une excellente tarte sucrée au chénopode , confectionnée par Anne-Marie et du vin d'Orange de la cave de Marie .
Sans oublier les tisanes .

Anne -Marie nous donne la recette du sirop de Mauve:

Ingrédients:1 litre d'eau,700 g de sucre et ...beaucoup de feuilles de mauve.
Faire bouillir l'eau avec le sucre et la mauve pendant une quinzaine de minutes environ.Filtrer.Refaire chauffer la préparation afin de la réduire en sirop.

Françoise nous coache pour l'atelier aquarelle, et nous rappelle d'utiliser les clés de détermination pour que les plantes que nous reproduisons soient immédiatement reconnaissables.
Elle nous parle du site WEB www.tela-botanica.org  dont  on pourra faire notre profit.

Marie Podevin nous rappelle que la carte de membre de l'association nous permet d'avoir des réductions chez COLORI , prés d'AUCHAN Le pontet et ARTECH ,à AVIGNON

 

Repost 0
Published by cueillette,cuisine et compagnie - dans sorties
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens